Un mariage à Evreux

Un décret impérial du 19 février 1806, instituait la fête de l’anniversaire du couronnement de Napoléon 1er (2 décembre 1804) et celle de la bataille d’Austerlitz (2 décembre 1805), le 1er dimanche de décembre. A cette occasion la ville d’Évreux organisait le mariage d’un militaire rentré dans ses foyers et d’une jeune fille, dotée de 600 francs. Le couple Mathurin DUWEZ et Marie Barbe ROUSSEL (7ème génération) fut choisi.

Le mariage civil fut célébré en présence des autorités du département et de la ville, le mariage religieux célébré dans la cathédrale d’Evreux par les autorités  ecclésiastiques.

Un Te Deum et un grand diner à la préfecture furent suivis par des illuminations et  un  bal.

Les DUWEZ

Sabin DUWEZ natif d’Hénin-Liétard était marchand de vin à Arras, marié avec Marie Roze FAUVEL, fille de Pierre, mesureur de grains.

Leur fils Bernard Guillaume, arpenteur, géographe et feudiste se marie à Évreux avec Marie Madeleine POMMAREDE, fille de Jean Anne, marchand toilier et huissier de la paroisse Saint-Pierre d’Évreux. Ils ont cinq enfants dont Mathurin marié avec Marie Barbe ROUSSEL , fille de Claude, jardinier à Évreux et Augustin, brigadier des chasseurs à cheval de la Garde Impériale.

Mathurin et Marie Barbe vivent rue aux Bouchers jusqu’en 1813 puis        habitent à La Guéroulde à 35 km au sud-ouest d’Évreux. Mathurin y exerce la fonction de garde forestier.

Augustin, sa fiche matricule porte la mention « En arrière, sans nouvelles du 13/10/1812 à la retraite de Moscou ». Il avait 18 ans de service.

Un deuxième fils de Sabin DUWEZ, Augustin Romain était sergent major            au régiment de Saintonge, compagnie de la Folnère durant la guerre d’indépendance en Amérique, puis capitaine d’infanterie.

Basestamier ou badestamier ou bas-d’estamier était un bonnetier fabricant de bas tricotés d’estame (ou estaim), nom donné à un fil très retors de laine peignée à chaud et filée à la quenouille. Ce genre de bas, qui avait remplacé les chausses pour les hommes, coûtant assez cher, était porté par les classes aisées.

Feudiste : juriste spécialisé dans le droit féodal et les droits seigneuriaux.  Il était chargé de la réfection des livres terriers, la mise en ordre et l’étude des archives seigneuriales pour préciser les droits et l’extension des fiefs.  

Érudits, les feudistes connurent surtout au XVIIIe siècle, leur âge d’or dans les dernières décennies de l’Ancien Régime.

Mesureur de grains : Bourgeois de la ville, il était agent de l’administration  et avait le rôle d’intermédiaire entre acheteur et marchand. L’unité de mesure était le setier de blé dont la valeur en boisseau était variable selon les régions.

Mariage Mathurin DUWEZ et Marie Barbe ROUSSEL

Acte d’État Civil, référence A.D. Eure, vue n° 78/457

Extraits de la transcription

Du six décembre mil huit cent sept à onze heures du matin. acte de mariage de Mathurin Duwez basestamier, âgé de vingt neuf ans et demy domicilié en cette ville, y demeurant rue Grande, né à Evreux, cy devant paroisse Saint Pierre le cinq avril mil sept cent soixante dix huit, fils majeur et légitime de feu Guillaume Bernard  Duwez

géographe et de feu Marie Madeleine Pommarede ses père et mère d’une part. et Marie Barbe Roussel, âgée de vingt un ans domiciliée en cette ville, y demeurant rue aux Bouchers née à Evreux cy devant paroisse Saint-Pierre, le dix neuf septembre mil sept cent quatre vingt six, fille majeur et légitime de feu Claude Roussel, jardinier et de feu Barbe Jeanne Prévost, ses père et mère d’autre part.

Les dits contractant ont déclaré s’unir en mariage en présence de Messieurs Barthelemy François Rolland De Chambaudoin préfet du département de l’Eure, âgé de quarante ans, demeurant en cette ville hôtel de la préfecture rue du parvis Notre Dame, Jacques Charles Dupont, membre de la Légion d’Honneur président de la cour criminelle du département de l’Eure, âgé de quarante ans, demeurant en cette rue Saint Taurin, Jean Baptiste Grégoire Delaroche général de brigade commandant dans la légion d’honneur et le département de l’Eure, âgé de quarante 

ans , et Luce Antoine Louis Maurice De Solere secrétaire général de la préfecture de l’Eure âgé de vingt cinq ans, demeurant tous deux en cette ville rue Chartraine

Les signatures sur l’acte d’État Civil
Évreux - L’Iton et la rue aux Bouchers
Avant 1836, la mairie était installée dans les murs de l’ancien couvent des Ursulines. Construit au XVIIème siècle.

Mariage Mathurin DUWEZ et Marie Barbe ROUSSEL Cathédrale d’Evreux

Acte religieux, référence A.D. Eure GP 821

Extraits de la transcription

L’an de Jésus christ, 1807, le dimanche de l’avent,sixième jour du mois de décembre, anniversaire du Sacre et du couronnement de Bonaparte, Empereur des français et roi d’Italie ; après publication d’un Ban du futur mariage entre Mathurin Duwez, Bas-estamier,

et Marie Barbe Roussel, domiciliée aussi sur cette paroisse, fille majeure de Claude Roussel et de Marie-Barbe Prevost, ses père et mère décédés aussi sur cette paroisse, d’autre part.

du 18 germinal, an dix, Nous soussigné Henri Jacques René Aprix De Bonnière, vicaire général du diocèse d’Evreux et doyen de l’Eglise Cathédrale du dit Evreux, avons reçu dans cette Eglise leur mutuel consentement de mariage et leur avons donné la Bénédiction nuptial avec les Cérémonies prescrites par la Sainte Eglise en présence de Mrs. Leroy, curé de cette paroisse, de Mrs Pierre Nicolas Longueux, Jean Guillaume Leduc, Pierre François Vivien, tous trois chanoines honoraires de ’Eglise cathédrale et vicaires de cette paroisse. en présence aussi de Mr le Préfet du département de l’Eure et des autorités constituées à la résidence d’Evreux.

Cathédrale Notre-Dame d’Évreux est  de style gothique, édifiée au Xème siècle, sa nef garde de la période romane des arcades en plein cintre, tandis que les parties hautes furent rebâties au XIIIème siècle dans le style gothique avec le transept et le chœur. Elle est le siège du diocèse qui fut fondé sur le territoire du peuple gaulois des Aulerques Éburovices dans l’actuel département de l’Eure.

Le diocèse appartient à la province ecclésiastique de Rouen.

Le premier évêque d’Évreux fut saint Taurin, au ive siècle.

La cathédrale est placée sous le vocable de Notre-Dame de l’Assomption. L’évêque d’Évreux porte de droit les titres, entre autres, de comte de Condet, Illiers et Brosville.

Mon arbre généalogique

Sources :  Archives départementales de l’Eure ,  Archives diocésaines (déposées aux A.D. de l’Eure,   Souvenirs et journal d’un Bourgeois d’Évreux,   Gallica