L’American Expeditionary Force à Bourg

Bourg est un village de Haute-Marne d’environ 150 habitants au début du XXème siècle, situé à 10 kilomètres au sud de Langres, sur la route de Dijon.

American Expeditionary Force (A.E.F.) était le nom donné au corps expéditionnaire américain en Europe durant  la Première Guerre  mondiale. Il fut constitué le 3 mai 1917 et dissous en 1919. Ce corps expéditionnaire était sous les ordres du général John J. Pershing.

Pendant la première guerre mondiale, les écoles de l’armée américaine (A.E.F.) sont installées autour de Langres.

En novembre 1917, une école de chars légers est créée, le Lieutenant- Colonel George S. Patton en devient le directeur.

Après des recherches pour trouver un terrain approprié à l’implantation de l’école de chars et l’US Tank Corps , il choisi le site de Bourg.

 

Ce site se trouve à 1 kilomètre 200 du village de Bourg. C’est un bout de terrain en pente, aride, ouvert à tous les vents, situé dans le Bois d’Amour. Le camp a une superficie de quelques hectares et passe en 1918 à plus de 60 hectares pour le stockage de matériel et de véhicules américains. Il est proche de deux routes en bon état et d’une ligne de chemin de fer. Le cantonnement pourrait se faire dans le village  de Bourg et dans les villages voisins de Saint-Geosmes et de Brennes, et si nécessaire à Langres.

Le dimanche 17 février 1918, 200 hommes des unités d’artillerie de la 42e Division américaine, arrivent à Bourg pour constituer la brigade de chars léger de Patton.

Les dix premiers chars sont livrés à Bourg Le 23 mars 1917, par le chemin de fer. Patton a rappelé plus tard avec fierté qu’au lieu des 15 heures prévues, le déchargement a été effectué en 3 heures. Un autre chargement de 15 tanks  Renault est livré fin mai 1918.

Le camp de l’école est baptisé « Camp Chamberlain ».

Le baptême du feu de l’US tank corps n’interviendra pas avant la bataille de Saint-Mihiel en septembre 1918

George Smit Patton jr

George Smit Patton jr

Arrivé à Liverpool le 8 juin 1917. Il est assistant personnel du général Pershing. Il supervise l’entraînement des troupes américaines à Paris puis est affecté au commandement du quartier-général de la base de Chaumont.

S’intéressant aux chars de combat, le 10 novembre 1917, il est chargé d’établir l’école des blindés légers de la force expéditionnaire.

En août 1918, il est désigné à la tête de la 1re brigade provisoire de chars renommée 304e brigade de chars le 6 novembre 1918.

Plus tard, en 1944, général de l’armée américaine en Europe, il commandera la 3ème armée à laquelle était rattachée la 2ème Division Blindé  du  général  Leclerc.

Le char FT-17, construit par Renault puis par Berliet, Delauney-Belleville  et Somua est le prototype de tous les chars modernes avec sa tourelle pour l’armement principal et son  moteur à l’arrière.

Avec son blindage de 16mm à 22mm, il pesait environ 6 tonnes, était armé d’une mitrailleuse placée dans la tourelle ou d’un petit canon de 37 mm. Il pouvait atteindre une vitesse de 12 kilomètres/heure, d’une autonomie de 35 kilomètres, avec un équipage de deux hommes.

Il gravissait de fortes pentes et franchissait de larges tranchées. Cette mobilité étant due à ses chenilles propulsives qui lui permettaient d’évoluer sur tous types de terrains.