De la campagne à la ville

Avant l’arrivée du Chemin de fer

De l’artisanat dans la campagne normande…

Avant l’arrivée du chemin de fer à Rouen en 1843 et au Havre en 1847 le textile est essentiellement artisanal.

La famille atelier est une véritable unité de production sous l’autorité du père et pour la mère un véritable état de servitude: horaires, double ou triple tâche (culture, foyer et tissage) et conditions de travail très dures (humidité pour la résistance du fil, peu d’aération et peu de lumière).

180 000 femmes sont concernées autour de Rouen.

Tisserand artisanal

 

L’absence de propriété terrienne en haute Normandie ne va pas retenir  la population.

 

 

En haute Normandie l’absence de propriété terrienne a favorisé l’éclosion d’une main d’œuvre artisanale compétente 180 000 femmes tissent à domicile dans la campagne rouennaise.

 

métier à tisser

… à l’industrie rouennaise …

Le chemin de fer arrive à Rouen en 1843 et au Havre en 1847  Il favorise le commerce, l’offre augmente et la production va se transformer.

Les manufactures et les villes se développent autour des gares.

La population migre depuis les campagnes vers les banlieues industrielles.

Le cas de Rouen

2 petites rivières, affluents de la rive droite de la Seine, le Robic et le Cailly, sont utilisées pour la préparation des fils: lavage, rinçage, apprêt et teinture mais la saturation des berges, 40 usines sur 9 km va entraîner une spécialisation vers les activités de tissage moins polluantes.

 

Darnétal

Tissage de tissus élastiques

Ma généalogie paternelle

6 de mes 8 arrière arrière grands parents  vivent à 30 km de Rouen et 2 femmes travaillent dans le textile vers 1820/1830

Mes 4 arrière.grands parents vivaient près de Rouen vers 1850/1860 et ont tous  travaillé dans l’industrie textile à un moment de leur vie.

4 teintureries, 9 filatures et 1 usine de tissage étaient implantées sur Darnétal et Saint Léger du Bourg Denis vers 1880.

Voir l’arbre généalogique de mon père Auguste Pilache:

Pilache x Malherbe: 1er et 2ème  enfants nés à Ouville l’Abbaye 1852 – 1855, les 11 autres à Darnétal, de 1856 à 1875

Leclerc x Lefort: Les parents de E.Leclerc sont arrivés depuis Alvimare  à Darnétal en 1852

Quand les professions des témoins aux différentes étapes de la vie sont connues, elles se réfèrent presque toutes à des métiers de l’industrie textile

Ma grand-mère paternelle, Célestine Leclerc, qui avait perdu ses parents très jeune, a commencé à travailler dans une filature à 9 ans (vers 1890)